Accueil Glossaire
Liste des lieux cités

Comment utiliser ce menu ?
Voir un ou des lacs.
Aller à un col
Passer un ou des cols
Visiter un cirque
Faire un circuit en boucle
Autres balades
Cabane de Camplong
Pic du Cabaliros
Cabane de Cujalate
Refuge Ledormeur et la Pacca
Autre regard sur Troumouse
Vallon des Aguilous
Pic de Pibeste
Brèche de Roland
Forêt de Capet
Table d'orientation du Lys
Entre Soulor et Arbéost
Nouveautés
Liste des balades classées par proximité
Liens


baladpyrene@free.fr

© 2003 - 2018 Gérard Jouvin
Tous droits réservés

Forêt de Capet et bois du Lis

altitude : maxi 1988 m carte : 1748 OT (Gavarnie)
dénivelé 518 m aller retour 4 h Boucle

 

Au-dessus de la forêt.
Au-dessus de la forêt.
Le sentier après Pioulat.

Cette balade ne doit pas être tentée l'hiver. Elle traverse plusieurs couloirs d'avalanche. Le nombre de râteliers à neige au-dessus de Barèges prouve que le risque d'avalanche ici est réel.

A Luz-Saint-Sauveur on prend la direction du Tourmalet, on traverse Barèges, et on laisse la voiture sur le parc de stationnement de la station de ski.

On part vers Barèges en passant devant le restaurant "La Conquelle". On prend à droite au carrefour avec la route du Lienz. On reste sur la rive gauche du gave jusqu'au pont de pierre qu'on traverse. On monte maintenant sur une piste. On passe entre les granges avec dans une oreille la musique des grillons et dans l'autre celle du gave. Après une passerelle en béton, on arrive à une fourche. On prend à gauche. Devant soi, on voit la montagne au-delà de Luz. A gauche le pic d'Ayré se cache derrière la gare du funiculaire, il se dévoilera plus loin. Presque au-dessus de Barèges [40 mn], dans un crochet sur la droite, on trouve une pancarte jaune au-dessus de soi et un sentier qui en descend. C'est le chemin du retour. En face un autre sentier monte, on le suit. Cinq minutes plus tard, peu avant la jonction avec la piste, on suit un sentier sur la droite. Une pancarte indique le bois du Lis. On y pénètre un peu plus tard [1 h 05]. Le sentier bordé de diverses fleurs monte à l'ombre en lacets. Puis, il change de direction [1 h 30], il va maintenant au nord. Une pancarte confirme la direction dans une pente plus raide. En sortant de sous les sapins, [1 h 45] on voit de nouveau Barèges, et au bout le Tourmalet. Un peu plus loin on voit derrière soi le village de Betpouey, puis on arrive à Pioulat [2 h]. Le sentier continue en face, une pancarte indique la cabane de bène. On le laisse un instant pour aller vers les crêtes en gardant sur sa droite une ancienne clôture réduite à une succession de piquets de fer. En 5 minutes, le panorama s'enrichit au sud et on découvre au nord les crêtes jusqu'au Capet. Si la vue au nord est vite balayée, on a en revanche au sud un magnifique panorama sur le Néouvielle, le pic d'Ayré et les sommets de Gavarnie.
On redescend jusqu'au sentier qu'on suit vers la gauche. Il perd très lentement son altitude. Plus loin une pancarte propose les cabanes de bène ou de Cassaiet. On prend la direction de la seconde sur le sentier qui descend. De ce coté, le sentier est plus large qu'à la montée mais beaucoup moins fleuri. On retrouve la piste de l'aller [3 h 20] qu'on prend à gauche pour retourner au parc de stationnement.

Pics de Chanchou et d'Ardiden vus de la forêt de Capet.

Pics de Chanchou et d'Ardiden vus de la forêt de Capet.

Chanchou et Ardiden vus du bois du Lis.

Chanchou et Ardiden vus du bois du Lis.

Vue vers le Tourmalet depuis Pioulat.

Pioulat, point culminant du circuit de la montagne fleurie. Vue vers le Tourmalet.

Néouvielle et pic d'Ayré.

Pic de Néouvielle, turon de Néouvielle et pic d'Ayré.

Accueil / Home page