Accueil Glossaire
Liste des lieux cités

Comment utiliser ce menu ?
Voir un ou des lacs.
Aller à un col
Col de Saucède
Col de la Bernatoire
Col de Pierrefitte
Col de la Haugade
Hourquette d'Ossoue
Col de Bareilles
Hourquette de Chermentas
Hourquette d'Alans par Estaubé
Hourquette d'Arre
Hourquette Nere
Col d'Artouste
Col de la Géla
Port neuf de Pinède
Col des Gisletas
Hourquette d'Alans par Gavarnie
Col de Culaus
Col de Rabiet
Col des Mulets
Port du Marcadau
Passer un ou des cols
Visiter un cirque
Faire un circuit en boucle
Autres balades
Nouveautés
Liste des balades classées par proximité
Liens


baladpyrene@free.fr

© 2003 - 2018 Gérard Jouvin
Tous droits réservés

Col des Gisletas et lacs de Bassia

altitude : maxi 2366 m carte : 1647 OT (Vignemale)
dénivelé 1186 m aller retour 5 h 30

 

Lac Blanc (de Bassia).
Lac Blanc (de Bassia).

A Arras en Lavedan, on prend la D103 en direction d'Estaing. On suit cette route jusqu'à l'extrémité SO du lac d'Estaing. On continue sur la piste à gauche après le pont. On laisse la voiture près de la fourche.

On part sur la branche gauche qui devient un sentier. Il rejoint la piste principale peu avant la cabane du berger. On traverse deux passerelles avant d'entrer dans la sapinière [25 mn]. L'ascension s'y fait tranquillement en lacets. A la sortie de la forêt, on retrouve le gave de Labat de Bun. Plus loin, [55 mn] on entre dans le parc national. Le sentier est bien marqué au sol même quand il est dans les cailloux. On passe auprès de la toue de la Cétira et du lac de Langle, qui n'est qu'une petite mare avant d'atteindre le lac du Plaa de Prat [1 h 20]. On y trouve souvent des pêcheurs. On prend à gauche après la cabane. Le sentier suit les cascades du ruisseau du pic Arrouy en lisière du bois des Masseys. Vers 1850 m, après le bois, quand le sentier principal tourne à gauche [1 h 55], on continue en face sur un sentier peu marqué au sol qui en gros suit le ruisseau. Un peu plus loin, quand on commence à aller vers le sud entre les rochers, le sentier est de nouveau bien visible au sol. On reste sur la rive droite. Puis dans un vallon orienté nord sud, le sentier part en biais sur la gauche pour contourner un énorme rocher. Dix minutes plus tard [2 h 15] vers 1970 m, on traverse le lit du ruisseau quasi sec en fin de saison. On trouve quelques cairns. Le sentier serpente vers le S.O. entre les rhododendrons. Face à un éboulis de gros rochers, le sentier tourne à droite et fait un S pour passer au-dessus de l'obstacle. On prendra quelques repères au haut du S pour le retrouver facilement au retour. On passe à droite de cabanes en ruine [2 h 30]. Les cairns se font rare, le sentier en herbe continue vers le S.O. dans la moindre pente. Encore quelques petits lacets avant d'atteindre [2 h 40] le bord du lac Noir premier des lacs de Bassia. D'un beau vert sombre, il bute au sud contre la falaise. On le contourne par la droite sur un étroit passage. En montant de quelques mètres, on retrouve la vallée du Labat de Bun dominée par le Pic Maleshores et à l'ouest, le Balaïtous. Le sentier continue vers le S.O. après une mare. On trouve encore quelques cairns qui conduisent au-dessus et à l'ouest du Lac Blanc [3 h 05]. Au nord le lac Plaa de Prat semble minuscule aux pieds du Maleshores. Toujours vers le S.O, on atteint très facilement en six minutes le col des Gisletas. Le col est en herbe, mais de l'autre coté, seuls les lacs de Houns de Hèche font de jolies taches vert émeraude dans un univers minéral uniformément gris. A droite, au-delà du Soum de Liantran, le Pic des Cristayets semble s'écarter légèrement pour nous montrer le haut du glacier de Las Néous sur la pente du Balaïtous.

Lac Noir (de Bassia).

Lac Noir (de Bassia).

Lac Plaa de Prat vu d'au-dessus du lac Blanc.

Lac Plaa de Prat vu d'au-dessus du lac Blanc.

Pic Maleshores.

Pic Maleshores.

Lacs de Houns de Hèche vus du col des Gisletas.

Lacs de Houns de Hèche vus du col des Gisletas.

Le Balaïtous vu du col des Gisletas.

Le Balaïtous vu du col des Gisletas.

Accueil / Home page